Viandes, pomme de terre ou oeufs : baisse inquiétante de la production en Algérie

La production de plusieurs aliments de base et de produits agricoles de large consommation a énormément baissé en Algérie depuis 2022. Les données du secteur agricole révélées dans le dernier rapport annuel de la Banque d’Algérie sur la situation économique et monétaire du pays dévoile des chiffres qui font froid dans le dos.

En effet, à titre d’exemple, la production de pommes de terre a atteint 38,5 millions de quintaux en 2022, celle de l’oignon a atteint 15,2 millions de quintaux

contre 43,6 et 17,1 millions de quintaux respectivement par rapport à la campagne 2021. Les mêmes données contenues dans le rapport de la Banque d’Algérie indiquent, par ailleurs, qu’après quatre années de croissance soutenue, la production de la tomate industrielle a enregistré une baisse importante de 14,1 % en 2022 contre une forte croissance de 20,3 % une année auparavant.

D’autre part, des baisses de production plus ou moins importantes ont touché de plein fouet les secteurs de plusieurs autres secteurs clés de la production alimentaire comme les viandes rouges et blanches. En effet, la production animale en volume s’est repliée, accusant une baisse sensible en 2022 pour les viandes rouges de (4,2 %), 7 % pour la production du lait, et de 7,4 % pour les œufs. Le recul est

particulièrement marqué pour la production de laine (33,5 %), celle du miel (14,7 %), et celle des viandes blanches (12,5 %).

Ces chiffres alarmants témoignent de l’incapacité de l’agriculture et de l’élevage en Algérie de fournir en quantités suffisantes les aliments indispensables pour la sécurité alimentaire du pays. C’est pour cette raison que l’inflation des produits alimentaires demeure galopante en Algérie avec une moyenne d’augmentation des prix de 13 à 14 % entre 2022 et 2023 sans oublier les autres conséquences préoccupantes de cette configuration comme la pénurie chronique de certains légumes ou fruits sur les marchés algériens.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page