2,086 millions de fonctionnaires et agents publics vont bénéficier d’une augmentation de salaires en Algérie

2,086 millions de fonctionnaires et agents publics toucheront d’importantes augmentations de salaires estimées à 47 %, a révélé à ce sujet le Directeur général du Trésor et de la gestion comptable des opérations financières de l’Etat, Salah Labani. Auditionné par la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), présidée par Saad Bghidja, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances (PLF) pour l’exercice 2024, le même haut responsable a affirmé que l’augmentation des salaires des fonctionnaires issue de la révision des points indiciaires au titre des années 2022, 2023 et 2024, soit une hausse de 47% va profiter profit de 2,086 millions de fonctionnaires et agents publics.

Le même interlocuteur n’a pas indiqué le montant des budgets publics qui seront débloqués pour financer ces revalorisations salariales, mais en 2023, l’Etat algérien a été contraint de dépenser l’équivalent de 4 milliards d’euros pour financer ces avantages salariaux au profit des fonctionnaires algériens.

Rappelons enfin que le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait ordonné une augmentation des salaires, au cours de 2023-2024, entre 4.500 DA/an et 8.500 DA/an selon les catégories, soit des augmentations au cours de 2022, 2023 et 2024 atteignant 47%. Il s’agit, également, d’une augmentation du seuil minimum de la pension de retraite en Algérie à quinze-mille dinars (15.000 DA) pour ceux qui percevaient une pension inférieure à dix-mille dinars (10.000 DA) et à vingt-mille dinars (20.000 DA) pour ceux qui percevaient une pension de quinze-mille dinars (15.000 DA), pour l’harmoniser avec le seuil minimum des salaires qui a lui aussi augmenté de 18.000 DA à 20.000 DA depuis 2021.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page