2,035 millions de personnes bénéficient de l’allocation chômage en Algérie

L’allocation chômage instituée en Algérie depuis mars 2022 bénéficie à 2,035 millions de bénéficiaires, a révélé à ce sujet le Directeur général du Trésor et de la gestion comptable des opérations financières de l’Etat, M. Salah Labani. Ce dernier a donné ce chiffre lors de son Audition par la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), présidée par Saad Bghidja, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances (PLF) pour l’exercice 2024. Plus de deux millions de chômeurs bénéficient ainsi d’un revenu minimal financé par l’Etat algérien pour tenter de « soulager leurs souffrances » provoquées par la précarité de leurs conditions de vie.

Pour rappel, cette allocation chômage a été instituée en 2022 sur la base d’un seuil fixé à 13.000 DA/mois et elle est accordée au profit des primo-demandeurs d’emploi. Cette allocation a été revalorisée à 15.000 Da en 2023. Ce dispositif a nécessité des dépenses importantes pour l’Etat algérien puisqu’un budget dépassant les 290 milliards de Da avait été alloué depuis septembre 2022 à l’Agence Nationale de l’Emploi (ANEM) relevant du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale. Il s’agit effectivement de l’équivalent de 2 milliards de dollars USD. Cet énorme budget avait pu permettre de financer l’attribution des allocations mensuelles au profit des chômeurs algériens dont les dossiers ont été acceptés et validés par les services de l’ANEM.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page